HARTMANNSWILLERKOPF

HWK : Les Tranchées

Les Tranchées Françaises

Le long du front à partir de 1915 jusqu'à 1918, les deux camps élaborent des systèmes de tranchées face à face. Les premières lignes de l'ennemi ne sont parfois distantes que d'une trentaine de mètres. Les tranchées, couloirs creusés dans le sol et la roche, à ciel ouvert, assez profonds pour que l'on puisse y circuler sans être aperçu par l'ennemi, avaient généralement une profondeur de 2 ou 3 mètres, pour une largeur de 1,50 mètre.

De manière générale, une tranchée n'était jamais rectiligne, pour éviter les tirs en enfilade et réduire les effets des tirs d'artilleries. La conception de la tranchée pouvait avoir plusieurs formes : en zigzags, en vagues, en crémaillères, en traverse ou en traverses tournantes. Une tranchée de première ligne était le plus souvent creusée en traverses ou en traverses tournantes.

La terre rejetée des deux côtés de la tranchée formait des talus, appelés parapets. Dans ces talus avant étaient aménagées des meurtrières permettant le passage de fusils. Les parados (talus arrière) protégeaient la tranchée, notamment des obus et éclats tombant derrière elle. Au sol, un étage pouvait être aménagé vers l'avant et portait le nom de "banquette de tir". Celle-ci était destinée à la surveillance des lignes adverses ainsi qu'aux tirs, en cas d'attaques.

Au fil du temps, les troupes ont organisé leurs tranchées, les renforçant à l'aide de sacs de terre, de planches de bois, de grillages ou de caillebottis de bois, pour lutter contre les intempéries et les effets des bombardements destructeurs.

Trois méthodes étaient utilisées pour construire les tranchées :

--- La première consistait à poster des hommes à la surface et de creuser avec des pelles. Cette méthode était la plus efficace et permettait à plusieurs hommes de pouvoir creuser en même temps. Toutefois, ils étaient exposés aux tirs ennemis.Ce système était donc utilisé la nuit ou à l'arrière du front.

--- La seconde était de creuser une extension de la tranchée en creusant à l'extrémité celle-ci. Les hommes n'étaient pas exposés aux tirs directs mais seuls un homme ou deux pouvaient travailler en même temps.

--- La troisième méthode était quasiment similaire à la seconde sauf qu'un «toit» de terre était maintenu jusqu'au dernier moment. Cette forme de tranchée couverte permettait aux soldats d'être à l’abri de tirs durant sa conception.

Il fallait environ 6 heures à 450 hommes pour construire une tranchée de 250 mètres de long.

Elle a 3 fonctions principales : on y fait feu contre l’ennemi, c’est le tremplin pour les attaques de fantassins, et en cas d’attaque c’est la première ligne de défense pour repousser l’assaut ennemi. On y trouve donc de nombreux postes de tirs et de guets, des nids de mitrailleuses ainsi que des abris ou sapes. Au sommet du HWK, les français ne creusaient souvent que des abris de fortune et élaboraient leurs tranchées avec des matériaux rudimentaires tels que du bois et des roches

En général, les tranchées de premières lignes sont suivies par un réseau de fils barbelés qui demeure le moyen de défense le plus rapide et le plus facile à mettre en place sur le terrain, face à l'ennemi. Dans la conception tactique des lignes de défense, on retrouve entre 70 et 100 mètres environ en arrière, un tranchée d'appui de seconde ligne. Celle-ci demeure parallèle à la tranchée de première ligne et y est reliée par des boyaux de communication. Ces boyaux sont également tracés en zigzags, en vagues ou en crémaillère et sont sujets à d'innombrables passages : brancardiers qui évacuent les blessés, hommes de ravitaillement qui transportent les munitions et les matériels divers, "hommes soupes" qui amènent les repas, coureurs qui acheminent les messages, troupes qui relèvent ou qui sont relevées.

sentinelle-dans-tranchee-12-3-1916.jpg

 

    Sentinelle dans la tranchée de 1ère ligne en retrait du sommet, le 12 mars 1916

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la-vie-dans-une-tranchee-francaise-1.jpg

 

 

Tranchée française conçue avec des rondins de bois

 

 

 

 

 

 tranchee-devant-wattwiller-1916-1.jpg

 

 

 Tranchée française sur les hauteurs de WATTWILLER en 1916

 

 

 

 

 

 tranchee-francaise-1ere-ligne-02-mars-1916-steinbach-1.jpg

 

 

Tranchée de 1ère ligne le 02 mars 1916 sur une hauteur de STEINBACH

 

 

 

 

 

 

 

 

 village-vu-de-tranchee-de-1ere-ligne-02-mars-1916-2.jpg

 

 

  Le 02 mars 1916, section française en première ligne

 

 

 

 

 

 

 

 

tranchee-francaise-au-sommet-du-hwk.jpg

 

 

 

Tranchée française bouleversée au sommet du HWK

 

 

 

 

hwk-boyau-d-acces-au-sommet.jpg

 

 

 Boyau d'accès vers le sommet du HWK

 

 

 

officier-en-inspection-dans-tranchee.jpg

 

 

Officier français en inspection dans une tranchée

Les Tranchées Allemandes

Contrairement aux français, les allemands ont aménagé et construit sur le champ de bataille des tranchées ainsi que des abris en béton armé, avec du ciment, des rochers, des poutrelles métalliques, parfois situés sous terre appelés "blockhaus".

 

tranchee-region-wattwiller.jpg

 

 

  Tranchée allemande à WATTWILLER constituée de planches

 

 

 

 

 

 

tranchee.jpg

 

 

Surveillance en 1ère ligne, dans la tranchée renforcée de sacs à terre

 

 

 

 

 

region-cernay.jpg

 

 

  Tranchée dans le secteur de CERNAY

 

 

 

 

 

tranchee-au-hwk.jpg

 

 

 

 

Tranchée dans le secteur du Hirtzenstein

 

 

 

 

 

 

 

tranchee-allemande.jpg

 

 

  Tranchée constituée de rameaux tressés

 

 

 

 

 

travaux-de-tranchee.jpg

 

 

Travaux de tranchée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

construction-de-tranchees-hirtzenstein.jpg

 

 

 Construction de tranchées dans le secteur du Hirtzenstein

 

 

 

 

 

hirzenstein-1916-construction-de-tranchee.jpg

 

 

Construction de tranchées au Hirtzenstein en 1916

 

 

 

 

 

 

barbier-dans-la-tranchee.jpg

 

 

 

  Rasage dans la tranchée

 

 

 

 

 

 

 

 

cm-hwk-1ere-ligne-allemande-au-sommet.jpg

 

 

 

Tranchée de 1ère ligne protégée par des pare-grenades

Commentaires

  • Fabienne
    je m'excuse le Maitre DJOGBE FIFA d'avoir faire ce que tu m'as refuser, faut juste comprendre que c'est l'émotion qui m’anime à s'exprimer sur des réseaux sociaux car je n'arrive pas croire qu'il existe encore de vrai marabout au BENIN comme d'habitude j'appelle le BENIN pays des voleurs (lol...). Mais tu m'as prouver que les moutons se promènent ensemble mais ils n'ont pas les mème prix, vraiment tu as l'objet le plus valoriser du pays.
    Mon nom c'est Fabienne âgée de 37ans. Après avoir partager mes fortunes avec les faux marabouts du BENIN, j'ai pris contacte avec le maitre DJOGBE FIFA le 25 Avril passé toujours dans le but de récupérer François mon ex (mon actuel mari....rire!!!).

    Vous avez après la naissance de mon petit Carlos le 11 Novembre passé les problème ont commencer avec son père François jusqu'à ce qu'il à demander le divorce contre tenir de l'amour que j'ai pour François je retarde la signature des papier de divorce, une fois je repecte que j'ai partager mes fortunes avec les faux marabouts du bénin mais lorsque j'ai contacter Maitre DJOGBE FIFA mon premier message était ceci ( bonjour monsieur pouvez vous m'aider à récupérer mon ex?? mais de grâce je paye après satisfaction) comme réponse le maitre me disais qu'il vas juste me faire la première partie des rituels gratuit et mon mari va l’appelé au téléphone puffff je n'avais pas cru mais finalement j'ai reçu six appelle de François et le lendemain j'ai payer la deuxième partie des rituels afin de récupérer FRANCOIS. je profite de cette occasion pour remercier DAGBEGNON et faire comprendre aux personnes ayant problème de retour affectif de contacter uniquement maitre DJOGBE FIFA il m'a dit qu'il est fort dans la protection; chance pour attirer la clientèle; chance pour gagner aux jeux de loto mais moi je n’atteste pas ça trop car j'ai juste confirmer le retour affectif qu'il m'a faire alors en cas de besoin veuillez le contacter en lui envoyant de messages : travailocculteprofetionnel@gmail.com Ou directement a son whatsapp +229 9980 3173
    Vous pouvez aussi vous rendre directement sur son site web ou je l'ai connue : https://www.travauxoccultes-retouraffectif.com/
    A Bientôt
  • YAO KOUASSI ALPHRES
    • 2. YAO KOUASSI ALPHRES Le 26/01/2018
    merci beaucoup pour ces informations elles sont trop bien rédigées

Ajouter un commentaire