HWK : La Voie Serpentine

Une Voie de Liaison essentielle

 La Voie Serpentine est créée par les troupes allemandes au début de l'année 1915 sur le flanc est de la Montagne. Elle comprend 09 virages ou courbes, numérotés de 00 à 07. Partant de la plaine, aux abords du village d'HARTMANNSWILLER, elle permet de rejoindre le secteur du front jusqu'au "terminus" de la Courbe 07, à une altitude de 885 mètres. Ce chemin, voie de liaison essentielle pour les troupes allemandes, leur permettait d'atteindre facilement les nombreux abris, constructions ou installations se trouvant à ses abords. Il permettait également le transport des vivres, des matériaux divers et munitions par attelages ou convois muletiers.

Hwk 1916 ambulance opel 16 ps courbe 00 vs

 

Ambulance allemande OPEL à hauteur de la Courbe 00

 

 

 

 

 

 

 

 abris-entre-courbe-1-et-2-1.jpg

  Abris allemands en bordure de la Voie Serpentine

 

 

 

 

 

 

 

abris-bose-buben-abri-isteiner-klotz.jpg

 

 

Entre les courbes 0 et 1, les abris Böse Buben

 

 

 

 

 

hanseatenstein-harmsburg-1920-1-1.jpg

 

Entre la courbe 1 et 2, le monument Hanseatenstein rendant hommage aux soldats du 75ème Régiment d'Infanterie de Réserve allemand

 

 

 

 

 

 cantine-courbe-2-1.jpg

 

A la courbe 2, la cantine et au second plan le camp des Pionniers (Pionierdorf). Ce lieu abritait l'état-major du secteur II, un mess des officiers, une cuisine, un cabinet médical et dentaire, une chapelle, une librairie, un coiffeur et même un photographe

 

 

 

 

  kantine-courbe-2.jpg

    

     Abris bétonnés à la courbe 2, surmontés des chalets des officiers de l'état-major

 

 

 

 

 

 

voie-serpentine-courbe-4-1.jpg

 

Abris allemands à hauteur de la courbe 4

 

 

 

 

 

 

Officiers allemands courbe 5

 

 

 Officiers allemands à la Courbe 5. En arrière plan, la structure en bois de la station Sproesser, arrivée du téléphérique.

 

 

 

 

 

poste-secours-harmsburg-1.jpg

 

 

  Entre les courbes 5 et 6, le poste de secours Harmsburg, aujourd'hui disparu 

 

 

 

 

 

hwk-janvier-1918-courbe-6.jpg

 

  Janvier 1918 à la courbe 6. A l'angle supérieur droit, vue du Jägerdenkmal (Monument des Chasseurs allemands)

 

 

 

 

 

 

Voie serpentine après courbe 6

 

 

Après la courbe 6, le prolongement de la voie en direction de la courbe 7

 

 

 

 

 

 

 

minenwerfer-tangermann-steig-courbe-7.jpg

 

   

   Acheminement d'un Minenwerfer à la montée Tangermann avant la courbe 7

 

 

 

 

 

courbe-7-fin-voie-serpentine.jpg

 

 

 

Courbe 7, fin de la Voie Serpentine

 

Chemin de Fer et Téléphériques

 

Pour  faciliter l'accès à la zone des combats, les allemands complètent leur dispositif en créant une ligne de chemin de fer à voie étroite qui reliait SOULTZ à WATTWILLER, à proximité du Hirtzenstein. Cette voie de chemin de fer avait une longueur totale de 8,9 kms. Elle partait de SOULTZ, empruntait la rue de la Marne, la promenade de la Citadelle, la rue du Sudel, franchissait la rivière à l'est de WUENHEIM sur un pont de pierres. La ligne obliquait ensuite vers l'ouest en longeant le vignoble, passait à droite du château d'Ollwiller et se dirigeait vers la station Gaede, station de départ du funiculaire. Trois gares sont recensées au pied de la Montagne (Gares Waldfrieden, Alm et Niederwald). Depuis la station Gaede, le tracé de la ligne se poursuivait jusqu'à la dernière gare Niederwald (terminus), en contrebas du rocher du Hirtzenstein. 10 à 15 trains circulaient chaque jour, tractés par 2 locomotives à benzol de type Deutz.

chemin-de-fer-sultzerbahn.jpg

 

 

Chemin de fer à voie étroite dit "Sulzerbahn"

 

 

 

 

 

sulzerbahn-viaduct.jpg

 

Dans le bois d'Ollwiller, passage du Sulzerbahn par le viaduc du Königsbrücke

 

 

 

 

 

La station Gaede, édifiée par les allemands entre février et mai 1915, est le point de départ du téléphérique principal jusqu'à la station Sproesser, située à la courbe 5 de la voie serpentine. Le câble est ensuite prolongé jusqu'à la station d'arrivée sous le rocher Panorama. Le câble aérien avançait à la vitesse d'un mètre/seconde, sur un dénivelé de 500 mètres et une longueur de 2 kilomètres environ. A proximité de la station Gaede a été construite une scierie, qui fournissait notamment les pylones du téléphérique.

 station-gaede.jpg

 La station Gaede

 

 

 

 

 

 

 

 station-gaede-seilbahn.jpg

 

 

 Autre vue de la station Gaede en bordure du sentier des Pélerins

 

 

 

le-sommet-du-hwk-vu-d-un-pylone-d-un-telepherique.jpg

 

 

 

Pylones en bois qui supportaient les câbles du téléphérique

 

 

 

 

 

 

 

 

station-funiculaire-sprosser.jpg

 

 

 

Entre les courbes 5 et 6, la station Sproesser, station intermédiaire du téléphérique principal

 

 

 

 

3-mai-1916-scierie-pres-de-la-station-gaede-au-hwk.jpg

   

 

 Scierie allemande proche de la station Gaede

 

 

 

 

 

 

0020-telepherique.jpg

 

 

 

Soldats allemands allongés sur une nacelle, empruntant le téléphérique principal

 

 

 

 

hwk-arrivee-materiel-par-funiculaire.jpg

 

 

 Arrivée de matériel par le téléphérique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

199-3-hwk-telepherique-1.jpg

 

1917, soldats au départ du téléphérique (station Sproesser)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×