HWK : " LA MONTAGNE SACREE "

Le Sommet Dévasté ...

Recouverte à l'origine d'une forêt épaisse, le sommet du HWK a peu à peu perdu son manteau verdoyant pour devenir un terrain meurtri par les tirs incessants de  l'artillerie française et allemande. De tous côtés, au cours des premiers mois de combats de l'année 1915, obus de tous calibres, grenades, shrapnels déchiquettent minutieusement chaque arbre situé sur la Montagne, ne laissant subsister que quelques souches et troncs blessés. Chacun s'enterre en creusant boyaux, tranchées, galeries et se protège en construisant abris et casemates pour se préserver des tirs ennemis. A la fin du conflit, le sommet est totalement dévasté, ressemblant à un paysage lunaire. Il est jonché de débris, éclats, troncs et branches abattus, roches retournées.

Ci-dessous, quelques vues du sommet après guerre :

foret-devastee-secteur-minenweg.jpg                                             Secteur allemand aux abords du Minenweg

aspect-du-sommet-hwk.jpg                                                      Partie dévastée du HWK

crete-devastee-1.jpg                        Crête du HWK avec vue sur le Rocher Panorama et la Feste Grossherzog

entre-cuisses-cote-allemand.jpg                                               Versant allemand secteur du Minenweg

hwk-aspect-de-la-foret-devastee.jpg                                                     Aspect de la forêt dévastée

hwk-sommet-devaste.jpg                                       Les effets des bombardements répétés

panorama-du-sommet-avec-sentier-des-mines.jpg                                Après guerre, vue du sommet et des vestiges allemands

 

" Temps affreux ! Du fond de notre abri souterrain, on entend comme une plainte étouffée, le vent qui gémit, s'enfle par moments, puis semble s'apaiser, s'élève de nouveau, passe sans trêve en faisant vibrer comme les cordes de contrebasse les dernières branches de pins épargnées par le feu des obus. Le paysage est sinistre, funèbre. Ce sol bouleversé, jonché de débris et d'épaves, cette perspective d'arbres décapités, cette boue, ce vent éperdu, ce ciel houleux, ce panorama ténébreux dans lequel tout crie la ruine et la destruction ... "

 

                            

... et sa forêt meurtrie

 

 

feste-bamberg-1920.jpg                               Feste Bamberg - Fortin allemand faisant face aux 1ères lignes françaises

                             

                                      hexenkuche-2-1.jpg          Point d'appui de 1ère ligne de la Hexenküche et au second plan le secteur de l'Himmelsleiter

 

karlsfeste-3.jpg                                                    Karlsburg qui deviendra la Karlsfeste

 

foret-detruite-sous-le-rocher-panorama.jpg                                     Forêt détruite sous le Rocher Panorama

 

vue-aerienne-de-la-montagne.jpg                            Vue aérienne de la Montagne. On y distingue le dédale des tranchées

 

vue-du-hwk-depuis-ligne-francaise.jpg                                Le sommet du HWK vu depuis le Molkenrain

 

vue-hwk-septembre-1916.jpg                                               Vue du HWK au mois de septembre 1916

 

" Ici, la nature est défigurée par la guerre, il n'est pas un tronc d'arbre qui ne porte la trace des obus ou des balles; l'écorce des pins est entaillée de blessures légères ou profondes, d'autres pins sont amputés à mi-hauteur ou fauchés au ras du sol; les plus gros ont parfois été brisés comme des bâtons par la mitraille. Partout des branchages coupés, hachés, gisent sur le sol ou dans les entonnoirs creusés par les obus."

 

                          

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×